Quelques faux-amis de la langue anglaise

Le Canada est officiellement un pays bilingue : le français et l’anglais sont présents dans toutes les institutions fédérales et sur tous les emballages. Que vous soyez en train de passer la frontière à votre arrivée à l’aéroport de Montréal, Toronto ou Vancouver, de vous balader dans les Parcs nationaux en Gaspésie ou à Tofino ou de vous acheter un paquet de gâteaux au supermarché du coin, les informations sont disponibles dans les deux langues. Lorsque le sens a évolué lors du passage d’une langue à l’autre, la ressemblance de certains mots anglais avec leurs cousins d’origine française prête parfois à confusion. Petite sélection de faux-amis rencontrés sur ma route et dans mes lectures des quotidiens Globe & Mail (Toronto) et Vancouver Sun.

Noms

Mon faux-ami favori reste incontestablement le nom anglais « cave » : en bonne française que je suis, je pense évidemment : vignobles et dégustation. Avec les deux questions afférentes: qui est-ce qui reprend le volant après la dégustation ? Y’a-t-il de la place dans le coffre si on achète une caisse de 6 ? Pour autant, en anglais le mot cave signifiant « grotte », lorsque vous voyez le panneau « Horne Lake Caves Provincial Park », mieux vaut prendre votre frontale et votre baudrier que votre tire-bouchon. Toujours dans le domaine de la géographie, le terme creek que vous verrez souvent lors de votre séjour sur la côte ouest, signifie « torrent », « cours d’eau qui se jette dans une rivière» et non pas « crique ». Enfin, pour ceux qui s’intéressent à l’histoire des ruées vers l’or, ore signifie « minerais » et non pas « or ».

blog-canada-faux-amis

Adjectifs

Le terme dramatic est particulièrement trompeur : en anglais il signifie « soudain », « spectaculaire », « qui frappe les esprits ». Il n’a pas le caractère tragique qu’on lui connait en français : « the dramatic increase of the real estate prices in Vancouver over the past 12 months » fait référence à une augmentation spectaculaire des prix de l’immobilier sur l’année écoulée, augmentation qui est devenue problématique mais qui n’a pas un caractère tragique. Sensible quant à lui signifie non pas « sensible » mais « sage, prudent ». « He made a sensible choice » : il a fait un choix sage. Enfin le terme popular signifie « apprécié ou admiré par une personne ou un groupe », mais n’indique pas nécessairement que quelqu’un ou quelque chose émane du peuple.

blog-canada-faux-amis

Verbes & adverbes

Au cours de mes premières années à Vancouver, j’ai vu souvent le terme prorogue dans les journaux. En effet le précèdent Premier Ministre du Canada Stephen Harper a « prorogue » le Parlement fédéral 4 fois de 2006 à 2015. Contrairement à ce qui peut venir à l’esprit au premier abord, prorogue ne signifie pas prolonger mais bien au contraire suspendre ; ainsi en septembre 2013 Stephen Harper a suspendu le Parlement canadien pour éviter d’avoir à répondre aux questions de l’opposition à propos du scandale des dépenses du Sénat. Quelques semaines plus tard, on a pu lire que le Parlement « will eventually resume in Octobre » ce qui signifiait que le Parlement recommencerait finalement à siéger en octobre. Rien à voir avec un éventuel « résumé » de texte à rendre en octobre (!).

blog-canada-faux-amis
© Photo principale : The Green / Flickr ; ©  Photos de l'article : n°2 Janet Galore, n°3 Dylan Cantwell, n° Windows