Les fous de Bassan

Se rendre au parc national de l'île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé

Julie Bodnar

Situés à l’extrémité de la péninsule gaspésienne, l’île et son Rocher percé, classés parc national, sont visibles depuis la route côtière pendant plusieurs dizaines de kilomètres. C’est après quelques minutes de bateau depuis le quai de la petite ville de Percé, pendant lesquelles il n’est pas rare de croiser quelques baleines à bosse, qu’il est temps de débarquer.

L'île de Bonaventure, refuge des fous de Bassan

Julie Bodnar

Cette île héberge la colonie la plus importante de fous de Bassan au monde qui vient nicher sur les falaises ou sur le plateau, se reproduire et pondre ses œufs, qui agrandiront encore la colonie. Les quelques 200 000 fous vivent en couple pendant plusieurs saisons et reviennent toujours dans le même nid, chaque année. De nombreux endroits balisés sur l’île permettent d’observer au plus près cette danse qu’effectuent les mâles pour séduire les femelles, faite de battements d’ailes, de bisous bec à bec et d’étirements de cou. Et pour que rien ne vous échappe, des naturalistes sont présents un peu partout dans le parc. Questionnez-les, ils sont intarissables sur ces animaux que l’on peut observer plusieurs heures sans s’en rendre compte. Un spectacle incontournable auquel il faut absolument assister d’avril à septembre !

Julie Bodnar
© photos : Julie Bodnar