Kayak et hydravion à Tofino

Tofino est la porte d’entrée du parc national Pacific Rim, tapissé par la forêt pluviale tempérée du Canada et les plages bordant l’océan Pacifique. Le parc, traversé par le sentier West Coast Pacific Trail, fait le bonheur des randonneurs. Il se prête également au surf, kayak de mer, vélo, etc. Nous avons testé un survol en hydravion et une randonnée en kayak.

Prendre l'hydravion pour aller se baigner

Aux pontons de bois qui ornent le port de Tofino, nous attendons notre Beaver qui arrive bientôt tout ronronnant. Cet hydravion est à l’aviation ce que la Jeep est à l’automobile, une véritable bête de somme, rustique mais efficace. Au décollage, un rugissement emplit l’habitacle tremblotant au moment où le pilote emballe le moteur.
Instantanément, la vue devient grandiose, des centaines d’îles recouvertes de forêts constellent l’océan. Des plages se découvrent et on aperçoit des langues glaciaires cachées dans les replis du parc de Strathcona. Au bout d’une vingtaine de minutes, l’amerissage est d’une douceur extraordinaire.

Destination British Colombia - Vue aerienne de Long Beach

Nous sommes au parc provincial Maquinna Marine, un recoin reculé au nord du Clayoquot Sound. Empruntant une promenade en bois, nous marchons une petite demi-heure à travers une forêt luxuriante aux cinquante nuances de vert. La mousse omniprésente habille la moindre branche, les sapins se dressent haut vers le ciel. Nous débouchons sur une anse en bord de mer. Une cascade alimentée par une source d’eau chaude naturelle dégringole en remplissant une demi-douzaine de petites piscines naturelles. Les plus basses sont rafraîchies par le ressac de l’océan.

Destination British Colombia - Forêt pluviale de Meares Island

C'est parti pour la baignade ! Heureusement que nous ne sommes pas très nombreux car les piscines ne sont pas immenses. Cela dit, faire trempette dans une eau pouvant atteindre 25° C dans un cadre battu par les flots est une expérience fantastique. Dire que certains d’entre nous auraient voulu aller au spa du très select Wikaninnish Inn… Au retour, le pilote nous fait rentrer en rase-flot, histoire d’apercevoir fugacement quelques sillages d’animaux marins difficiles à identifier.

Monter à bord d'un kayak pour observer la faune

Destination British Colombia

Nous consacrons la matinée du lendemain à une sortie en kayak dans le Clayoquot Sound. Notre pourvoyeur nous équipe de pied en cap, et munis de nos pagaies, doubles comme il se doit, nous embarquons dans notre frêle esquif, doté d’un gouvernail actionné par des pédales. Tout ça nous rappelle un peu les voitures d’enfant.
La rade est bien protégée, le clapot est très faible et nous nous dirigeons facilement, visant Meares Island. Nous passons à côté d’un minuscule îlot, à vrai dire un rocher planté d’un seul arbre, au sommet duquel un aigle à tête blanche nous observe, l’air goguenard. Pour un peu on le confondrait avec l’un des vautours philosophes de Lucky Luke.
Bientôt, nous nous faufilons dans un petit labyrinthe aquatique entre écueils, îlots et terres plus importantes, l’occasion aussi de voir d’autres animaux folâtrant dans la baie. Un héron picore sur une plage, des lions de mer et des phoques bronzent sur des roches plates. Omniprésents, des oiseaux marins de tout type viennent nous jeter un coup d’œil, vite déçus car nous ne ramenons rien dans notre modeste sillage. Montant sur un rocher, un animal velu à la bouille sympathique s’ébroue. Un castor ? Non, c’est une rare loutre de mer, dont la queue est bien plus effilée. Nous finissons la balade par une belle boucle nous ramenant sur le village qui de loin a l’air vraiment sommaire.

© photo principale : Destination British Colombia © photos articles de haut en bas : Destination British Colombia