Stéphane, notre Greeter* à Québec

S’EST RETROUVÉ LÀ-BAS… par amour !

AIME… écrire (puisqu’il est écrivain), voyager, jouer du blues et faire des découvertes.

DÉTESTE… les a priori, les mouvements de foule, le « tout pour l’argent ».

L’interview « 3, 2, 1, partez ! »... de Stéphane

33 mots pour résumer Québec L’Américaine européenne ! 3 objets indispensables à avoir là-bas
  • en été : l’appareil photo, de la crème solaire et un petit instrument de musique
  • en hiver : un bonnet (dites une tuque au Québec), des moufles (dites des mitaines au Québec), de bonnes chaussures d’hiver (dites des bottes, tout simplement !)
3 choses à savoir avant de partir
  • Les Québecois n’aiment pas polémiquer (ils appellent ça « s’obstiner »).
  • Ils adorent les Français, à moins que ceux-ci ne leur fasse la « leçon » s’agissant du langage parlé.
  • Québec est la capitale du Québec, Montréal la métropole; la nuance est importante…
22 jurons bienfaiteurs Hum, j’évite les sacres, c’est très cliché, je trouve. 2 plats, le pire et le meilleur
  • Le pire ? Une poutine avec des morceaux de saucisses.
  • Le meilleur ? Disons l’un des plus gourmands et nourrissants : une bonne tourtière du lac St-Jean
2 lieux, à voir ou à éviter
  • Tout le Vieux-Québec est à voir.
  • À éviter : la basse-ville, surtout dans le coin de St-Vallier Ouest ; ça n’a rien de vraiment intéressant (mais ça n’est pas épouvantable non plus)
11 grand moment de solitude Aucun, j’avoue ; à moins de se promener seul lors d’une tempête de neige 1 grand moment de béatitude Les couleurs d’automne, la blancheur des paysages l’hiver, la beauté du Saint-Laurent à Cap-Rouge (ça fait trois, je sais) 1 grand sujet d’étonnement, toujours Les écureuils courant dans les jardins toute l’année ; et l’esprit de fête des Québécois (ça fait deux, je sais).

Partez !