Laura, notre  à Vancouver

S’EST RETROUVÉE LÀ-BAS… pour explorer l'autre côté du monde.

AIME… le chocolat, organiser ses futures vacances, apprendre une langue étrangère et se lever avec le soleil.

DÉTESTE… les framboises, les dimanches soirs, prendre le métro, attendre son plat au restaurant et les gens qui mangent trop vite.

L’interview « 3, 2, 1, partez ! »... de Laura

33 mots pour résumer Vancouver Moderne. Cosmopolite. Naturel. 3 objets indispensables à avoir là-bas – Un maillot de bain ; – une paire de skis ; – un parapluie. 3 choses à savoir avant de partir Vancouver est considérée comme la ville la plus chère d’Amérique du Nord mais elle est surtout 2e au classement des villes les plus agréables à vivre dans le monde. La moitié de la population est d’origine asiatique. Beaucoup de publicités et menus de restaurants sont rédigés en chinois ou japonais. Laisser un pourboire est de rigueur (au restaurant, mais pas que).
22 jurons bienfaiteurs "TGIF !" ("Thanks God it’s Friday !", "Dieu merci, c’est vendredi !"). Hormis ça, les Canadiens ne jurent presque jamais sauf lorsque le Starbucks Coffee est fermé. 2 plats, le pire et le meilleur Les pâtisseries : dur, dur, lorsqu’on est habitué aux douceurs de la France. Les sushis, tellement bon marché, qu’on peut en manger à gogo ! 2 lieux, à voir ou à éviter À voir : l’English Bay et ses magnifiques couchers de soleil. À éviter : certaines rues de Chinatown, pas toujours très bien fréquentées. 
11 grand moment de solitude Chercher désespérément une bouteille de vin dans un supermarché pour finalement s’apercevoir que l’alcool n’est vendu que dans des boutiques spécialisées. 1 grand moment de béatitude Observer la vue du centre-ville : le sommet enneigé du mont Baker se découpe sur un ciel bleu azur. 1 grand sujet d'étonnement, toujours Tomber nez à nez avec des ratons laveurs.

Partez !