Chantal, notre Greeter* à Toronto

S’EST RETROUVÉE LÀ-BAS… pour changer de vie, apprendre enfin l’anglais, rencontrer les Amérindiens et visiter le Grand Nord.

AIME… les « possibles infinis » de ce pays.

DÉTESTE… l’idée de ne pas avoir le temps de tout découvrir.

 

Retrouvez Chantal sur son blog The gourmet French lady

L’interview « 3, 2, 1, partez ! »... de Chantal

33 mots pour résumer l’Ouest canadien Accueillant. Immense. Contrasté. 3 objets indispensables à avoir là-bas Des bonnes chaussures ; une crème anti-moustiques l’été ; une petite laine pour les soirées frisquettes. 3 choses à savoir avant de partir Parler un minimum d'anglais est indispensable dès que l'on se trouve hors du Québec et de l’Acadie. La météo peut changer très vite. Les taxes ne sont jamais incluses dans les prix et leur taux varie selon les provinces.
22 expressions bienfaitrices Oh My God! et Shoot!. 2 plats, le pire et le meilleur Le saumon au sirop d’érable. Les fritures. 2 lieux, à voir ou à éviter À voir : le Cap Enragé, au Nouveau-Brunswick dans la baie de Fundy. À éviter : la rue hideuse des attractions foraines à Niagara.
11 grand moment de solitude Le quartier de l’Union Station, la gare centrale de Toronto, à l’heure de la sortie des bureaux. 1 grand moment de béatitude Dans un village de pêcheurs des Maritimes, au coucher du soleil. 1 grand sujet d'étonnement, toujours Le déneigement des autoroutes, effectué en un temps record après une tempête.  

Partez !