Alexandra, notre Greeter* à Vancouver

S’EST RETROUVÉE LÀ-BAS… parce qu’elle voulait vivre au bord de la mer.

AIME… se balader dans le West End, aller faire son marché en bateau, le saumon sauvage.

DÉTESTE… qu’on lui dise qu’il pleut tout le temps à Vancouver (c’est pas vrai) et que le vin soit si cher (ça c’est vrai !)

L’interview « 3, 2, 1, partez ! »... de Alexandra

33 mots pour résumer l’Ouest canadien Vaste. Varié. Venteux. 3 objets indispensables à avoir là-bas Un parapluie l'hiver un maillot de bain l'été une paire de baskets toute l'année. 3 choses à savoir avant de partir Prévoir au moins 2 jours pleins (3 nuits) pour découvrir Vancouver. À Vancouver, évitez la voiture : on se débrouille très bien à pied, en bus et en ferry… et l'enlèvement de voiture par la fourrière est une réalité Beaucoup de Canadiens ont appris le français à l'école : si tous ne le parlent plus couramment, nombreux sont ceux qui le comprennent et qui seront ravis de vous aider !
22 expressions bienfaitrices Sky is the limit (tout est possible !) et TGIF (Thank God It's Friday ; no comment). 2 plats, le pire et le meilleur Les fast-foods à tous les coins de rue. Le saumon et le halibut (flétan) sauvages, les huîtres locales (kushi, Fanny bay, kumamoto), les restos japonais. 2 lieux, à voir ou à éviter À voir : le petit village de Telegraph Cove sur l'île de Vancouver. À éviter : la rue East Hastings à Vancouver.
11 grand moment de solitude Mon premier resto : quand le serveur m'a enlevé mon assiette alors que j'avais à peine fini et que mon voisin n'avait pas terminé ; on a frôlé l'incident diplomatique ! 1 grand moment de béatitude Chaque fois que je prends le ferry pour aller sur l'île de Vancouver ou sur la Sunshine Coast. 1 grand sujet d'étonnement, toujours L'extraordinaire beauté du site de Vancouver.

Partez !