Dans le jardin du Dr Sun Yat Sen

Ceux qui ont lu mon article « Cerisiers & dragons » savent que j’ai un faible pour le jardin du Dr Sun Yat-Sen à Chinatown. C’est particulièrement vrai l’été lorsque le jardin organise sa série de concerts, les Soirées enchantées, qui n'ont pas volé leur nom. Une combinaison de 3 bonheurs !

La sérénité du jardin

Le premier bonheur de ces soirées c’est de goûter à la sérénité de ce havre de paix situé en plein cœur de la ville. Conçu au milieu des années 80 avec le concours de maîtres venus de Suzhou, le jardin comporte les quatre éléments du jardin chinois classique tel que formalisé sous la dynastie Ming (1368-1644) : la pierre (venue du lac Tai de Suzhou), l’eau, les plantes et l’architecture. Plusieurs cours et pavillons sont reliés par des corridors d’où l’on peut profiter des plans d’eau et des espaces de verdure comme autant de paysages.

Le pique-nique al fresco

Le deuxième bonheur des soirées enchantées c’est de pouvoir dîner dans le jardin : à réserver en ligne en même temps que votre place de concert, c’est un régal ! Les portes ouvrant à 19h et le concert démarrant à 20h, vous avez tout le temps de profiter de votre pique-nique, accompagné d’un verre de vin, de la vallée de l’Okanagan bien sûr !

Le concert

Le troisième bonheur c’est bien sûr le concert ! Avec une programmation éclectique – piano classique, musique africaine, jazz, blues, il y en a pour tous les goûts ! Cet été je suis allée voir Deanna Knight & the Hot Club of Mars, Jim Byrnes et The Jessica Stuart Few : un koto japonais avec une batterie et une basse, la musique à Vancouver, c’est comme la cuisine : fusion !

Deanna Knight & the Hot Club of Mars
The Jessica Stuart Few
Jim Byrnes

En savoir plus sur les Soirées enchantées
Les Soirées enchantées ont lieu tous les jeudis soirs en juillet et août dans le jardin du Dr Sun Yat-Sen.
Ouverture des portes à 19h, concert à 20h – placement libre.
Acheter son billet pour les Soirées enchantées.
Trouver d'autres idées pour son voyage à Vancouver.

© photo principale : Alexandra Nicolas © photos article de haut en bas : Alexandra Nicolas