7 hôtels de légende (2)

4
Sylvia Hotel

Pour qui ?

Les épicuriens en mal de plein air, les amoureux des chats

The Sylvia Hotel est édifié à proximité d'English Bay, à Vancouver.

Avec son emplacement en lisière d’English Bay, 400 mètres au sud de Stanley Park, le Sylvia donne l’impression d’être en villégiature alors que l’on se trouve au cœur même de la plus grande ville de l’Ouest canadien. À l’intersection de Beach Avenue qui suit la plage bordée par le Seawall, on y respire l’air du large alors que Robson Square n’est qu’à quelques minutes.
Conçu en 1912 pour monsieur Goldstein, dont la fille se prénommait Sylvia, le Sylvia Court Apartments n’avait que des résidents permanents à ses débuts. Transformé en hôtel en 1936, ses suites furent aménagées en chambres pour héberger les équipages de la marine marchande pendant la Seconde Guerre Mondiale. Il vit l’ouverture du premier bar à cocktail de Vancouver en 1954 et resta le plus haut building du West End jusqu’en 1958. La ville de Vancouver le classa monument historique en 1975.
Il n’a aujourd’hui que 120 chambres. Ça n’est pas petit mais tout est fait pour que l’on ressente une intimité rappelant celle d’une auberge de famille. Il vous suffira de déguster un cocktail lors de l’happy hour quotidienne ou le sacro-saint brunch du dimanche en observant les joggeurs et les véliplanchistes pour vous en convaincre. Et on vous laisse le soin de découvrir l’histoire de Mr. Got To Go, le chat en résidence qui inspira des livres pour enfants ? Une bonne idée de cadeau à ramener à vos neveux ou nièces pour apprendre l’anglais en s’amusant.

5
 The Waldorf Hotel

Pour qui ?

Les joueurs de ukulélé, les propriétaires de voiture économes

Le bar du Waldorf, le Tiki Lounge recrée une atmosphère polynésienne au cœur de Vancouver.

Nous avons beaucoup aimé ce Waldorf qui n’a absolument rien à voir avec son homonyme de Manhattan. Il ressemble beaucoup plus à un motel moderniste sorti d’un vieux film hollywoodien. À son origine en 1947, il n’avait que 25 chambres, nécessaires pour justifier la licence du bar, qui servait de la bière à volonté aux pêcheurs, marins, ouvriers et autres assoiffés notoires du Downtown Eastside.

En 1955, le Tiki Lounge, à la fois restaurant, bar et boîte de nuit, fit la réputation du lieu. Il a été restauré dans l’esprit de l’époque avec son décor polynésien, son ciel outremer étoilé, son bar de bambou semblant onduler sous les alizés et les peintures de Tahitiennes dénudées d’Edgar Leeteg, un Américain devenu Français après avoir émigré en Polynésie en 1933 où il inventa la peinture sur velours noir (franchement on ne savait même pas que ça existait…)
Un peu excentré pour un séjour touristique classique mais très original pour son ambiance mers du Sud dans un décor on ne peut plus américain et dans la plus belle ville du Pacifique ! Et puis enfin, un parking gratuit grâce au parking public adjacent, ça n’a pas de prix à Vancouver…

6 
Hotel Europe

Pour qui ?

Les nostalgiques du XIXe, les chasseurs de fantômes

La silhouette caractéristique de l'Hotel Europe à Vancouver

Avec sa forme en fer à repasser caractéristique de la Belle Époque mais sur cinq étages seulement loin de la démesure new-yorkaise, l’ancien Hotel Europe est typique de Gastown, le quartier le plus rétro de Vancouver avec ses vieilles ruelles bordées d’anciens entrepôts et tavernes et plantées de bec de gaz.
Angelo Calori, le propriétaire avait mis en place une navette pour amener les passagers descendant du bateau en quête d’hébergement jusqu’à son hôtel, le plus proche du port. La réputation de son bar dépassait largement les limites de la cité perpétuant ainsi la tradition de beuverie locale lancée par John Deighton, alias Gassy Jack. C’est lui et non pas l’éclairage, qui a donné son nom au quartier, et dont la statue trône sur Maple Tree Square juste en face de l’hôtel.
Après avoir connu un lent déclin passant même par la case maison close, l’hôtel finit par être converti en immeuble d’habitation en 1983.
Si on en a un petit aperçu dans L’Histoire sans fin et Légendes d’automne, il est surtout réputé localement pour héberger au moins deux fantômes apparus assez récemment. Après avoir entendu des bruits bizarres autant qu’inexpliqués, des ouvriers refusèrent de continuer à travailler dans sa cave dans les années 1980. Certains experts pensent qu’il s’agit d’un seul et même fantôme, celui d’un homme en manteau noir et coiffé d’une casquette qui semblait s’être égaré, sans doute surpris de trouver une boutique de posters à la place de son bar favori, croisé par la gérante du magasin à l’orée des années 2000. Nous vous laissons le soin de trancher…

7
The Pennsylvania Hotel

Pour qui ?

Les passionnés d’architecture rétro

On signale cet hôtel pour le plaisir des yeux seulement car vous n’y dormirez pas, le bâtiment ayant été converti en logement social en 2011. Mais en 1906, le Woods Hotel était l’un des hôtels les plus confortables de toute la côte du Pacifique avec ses 90 chambres toutes équipées d’un service de téléphone privé, comme le vantait la réclame. La proximité des gares fit son succès. Sun Yat Sen, futur premier président chinois y séjourna lors de l’un de ses voyages au Canada. On pourra d’ailleurs en profiter pour aller faire un break au très reposant Dr. Sun Yat-Sen Classical Chinese Garden quelques blocks au sud. L’hôtel, par la suite changea de mains et de nom plusieurs fois et tomba en décrépitude, comme le quartier de Chinatown situé entre Gastown et Strathcona, en perdant sa jolie tourelle d’angle et son enseigne. La réhabilitation lui a redonné tout son éclat, le bâtiment a retrouvé son nom d’origine et avec lui, sa tourelle et son enseigne de néon haute de quatre étages.

Hôtels mythiques de Vancouver

The Sylvia Hotel, 1154 Gilford Street, Tél. : 604 681 9321 ; info@sylviahotel.com
Hotel at The Waldorf, 1489 E Hastings Street, Tél. : 604 253 7141 ; info@hotelatthewaldorf.ca
Europe Hotel, 43 Powell Street
The Pennsylvania Hotel, 412 Carrall Street
Découvrez nos offres de voyage au Canada sur Comptoir des Voyages


© photo principale : © photos articles de haut en bas : The Sylvia Hotel ; Hotel at the Waldorf ; Hotel at the Waldorf ; perlphoto / fotolia.com