5 bonnes raisons de consacrer un voyage à l’île de Vancouver

Quand je croise des voyageurs, je suis toujours un peu triste d’apprendre qu’ils font l’impasse sur l’ile de Vancouver par manque de temps ou méconnaissance. L’île de Vancouver recèle pourtant d’endroits magnifiques. En prévision d’un prochain séjour au Canada, voici mes 5 bonnes raisons de consacrer un voyage à l’île de Vancouver !

Devenir incollable sur l’histoire de l’Ouest canadien au Royal BC Museum

Parce que l’Ouest canadien ne se résume pas à une nature majestueuse peuplée de grosses bêtes impressionnantes et que l’on ne peut comprendre une région sans en connaitre son histoire, visiter le Royal BC Museum à Victoria est un incontournable ! Qu’il s’agisse de la vie des Premières Nations, de l’arrivée des immigrés européens et asiatiques, du commerce des fourrures ou de la ruée vers l’or, le musée déroule l’histoire de notre coin du monde de manière ludique et permet de poser des bases solides pour comprendre la Colombie-Britannique d’aujourd’hui.

blog-canada-ile-vancouver-royal-bc-Museum-victoria

Prendre soin de son corps au Grotto spa de Tigh-Na-Mara

Parce qu’en vacances il ne s’agit pas seulement de se cultiver l’esprit mais aussi de prendre soin de son corps, après avoir visité le Royal BC Museum, je vous conseille d’aller dormir au resort de Tigh-Na-Mara situé sur la côte Est de l’ile ; outre que vous réaliserez votre rêve de passer la nuit dans votre cabane au Canada (en rondins de bois avec des écureuils sur le seuil !), vous pourrez aussi vous relaxer au Grotto spa en profitant de la piscine minéralisée qui vous fera une peau toute douce. Le spa propose également toute une gamme de soins pour le corps et le visage ainsi que des massages.

blog-canada-spa-tighnamara

Déjeuner avec les ours à Tofino

D’accord, c’est un peu exagéré, n’empêche que dans le zodiac, on est tout près des ours qui, à marée basse, viennent chercher de quoi se sustenter sur la plage. En totale confiance, ils vaquent à leur activité de prédilection : la recherche de crabes, praires et palourdes. Avec une agilité inattendue vue la taille de leurs pattes – et la longueur de leurs griffes – ils soulèvent, retournent et jettent nonchalamment cailloux et petits rochers afin de dénicher ce qui constituera leur prochain repas. Fascinant ! Et puis, au cas où vous n’auriez pas eu votre compte d’ours pendant l’excursion, il arrive parfois d’en croiser sur le bord de la route…

blog-canada-ile-vancouver-ours

Manger la meilleure clam chowder de toute l’ile de Vancouver à Telegraph Cove

Il n’y a pas que les ours qui raffolent des produits de la mer! Vous trouverez de quoi vous régaler partout sur l’ile de Vancouver, mais la meilleure clam chowder (soupe de poissons avec de la crème, des pommes de terre et des lardons) c’est celle de Telegraph Cove ! Vous me direz, ça fait loin pour aller manger une soupe. C’est vrai, mais elle est vraiment délicieuse et puis ça vous permet de dormir dans ce charmant village de pêcheurs d’où vous pourrez partir en exploration pour observer les grizzlis du fjord Knight Inlet.

blog-canada-ile-vancouver-telegraph-cove

Célébrer le retour des masques amérindiens à Alert Bay

Depuis Telegraph Cove vous pourrez également visiter le centre culturel U’Mista qui rassemble une large collection de masques et objets de cérémonies potlach des tribus Kwakwaka'wakw. Le gouvernement canadien ayant banni ces cérémonies entre 1885 et 1951, les masques sont dispersés partout dans le monde et acquis par des musées et des collectionneurs privés. Lorsque l’interdiction est levée, des représentants des tribus Kwakwa̱ka̱ʼwakw entament des démarches pour récupérer les objets confisqués lors d’un potlach tenu illégalement en 1921. Le centre culturel qui ouvre en 1980 est le fruit de leurs recherches et de leur ténacité ; U’Mista signifie « célébrer le retour de quelque chose d’important ».

Carnet d’adresses

Intégrez un passage par l'île de Vancouver lors de votre séjour dans l'Ouest canadien. Comptez la demi-journée pour rallier Victoria ou Nanaimo depuis Vancouver, incluant la traversée en ferry qui dure 1h30.  
© Photo principale : Alexandra Nicolas ; © Photos de l'article : n°2 Adam Jones, Ph.D., n°3 Tigh Na Mara Resort & Spa, n°4&5 Alexandra Nicolas,