3 sites à découvrir en Alberta

On dit souvent que le Canada a une histoire courte mais ça dépend d’où on se place : vu d’Alberta, 65 millions d’années ça fait une histoire assez longue. 65 millions d'années correspondent grosso modo au moment où les dinosaures se sont éteints. Comment on sait ça? Grâce à une fine couche de sédiments : en dessous on trouve des restes de dinosaures, mais pas au-dessus. Or, des restes de dinosaures, on en trouve à la pelle en Alberta justement, dans la région des Badlands.

 

Les Badlands, en Alberta

Les premiers dinosaures : le Musée Royal Tyrrell de Paléontologie

Les Badlands, à 1 h 30 à l’est de Calgary, sont la version canadienne du Grand Canyon. On y trouve le Musée Royal Tyrrell de Paléontologie qui célèbre ses 30 ans en 2015. À la fois centre de recherche et musée, il présente de manière ludique et synthétique notre histoire depuis le Big Bang.


On y apprend entre autres choses que l’ancêtre des champs pétrolifères de l’Alberta était il y a très longtemps un joli récif corallien, que les reptiles avaient cette capacité unique à leur espèce de pouvoir pondre des œufs hors de l’eau et que notre planète a déjà connu 5 extinctions massives.


Et puis bien sûr on y découvre les habitants de l’Alberta de l’époque

La taille du dimétrodon pouvait atteindre 3,5, et sa masse 250 kg.
Des os de centrosaurus ont été retrouvés en Alberta et au Montana (USA).

En sortant du musée, la route qui suit la rivière RedDeer et le canyon des Badlands, c’est bien sûr la Dinosaur Trail. Pour passer de l’autre côté de la rivière et redescendre vers Drumheller, prenez le Bleriot ferry (gratuit).

Pour poursuivre votre voyage dans le temps, je vous conseille un autre arrêt, un site qui a « seulement » quelques milliers d’années :

Head-Smashed-In Buffalo Jump

Le site Head-Smashed-In Buffalo Jump (à 1 h 45 au sud de Calgary) présente la technique de chasse des Pieds Noirs avant l’arrivée du cheval et du fusil. Technique à l’issue incertaine et très dangereuse pour ses participants, elle consistait à pousser le troupeau de bisons vers la falaise pour les faire tomber. En bas, le reste de l’équipe dépeçait les animaux et tout était utilisé : la viande pour se nourrir, la peau pour se vêtir et s’abriter, les os pour en faire des ustensiles – pas besoin de recyclage !
Estimé entre 30 et 40 millions de têtes avant l’arrivée des Européens, le troupeau de bisons est décimé en quelques décennies à peine, si bien qu’il est une espèce en voie d’extinction à la fin du XIXe siècle. C’est grâce à un troupeau préservé par un Américain qu’il sera réintroduit au Canada. À noter que le site Head-Smashed-In Buffalo Jump est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1981.

Enfin, pour terminer cette balade historique en Alberta, je vous propose une visite insolite qui nous ramène au XXe siècle :

Le jardin japonais Nikka Yuko

Situé à Lethbridge (à 2 h au sud de Calgary), ce jardin nous vient tout droit du pays du Soleil Levant : le bâtiment principal a été construit au Japon, puis transporté et assemblé sur place. L’ensemble du jardin a été conçu par des experts japonais. Le nom Nikka est la contraction des noms de pays Japon (Ni pour Nippon, Japon en japonais) et Canada (Ka) ; yuko signifie amitié, c’est donc le jardin de l’amitié nippo-canadienne.


Mais pourquoi donc à Lethbridge ? Parce qu’au moment de la Seconde Guerre mondiale, les Japonais vivant le long de la côte pacifique nord-ouest, y compris ceux étant nés au Canada, sont perçus comme une menace par le gouvernement canadien qui va les déporter au-delà des Rocheuses, notamment à Lethbridge. Vingt ans après la fin de la guerre, quelques personnes décident de célébrer la réconciliation des deux pays en créant un jardin japonais reflétant la magnificence des Rocheuses et des Prairies. Le jardin ouvre en 1967 pour le centenaire de l’indépendance du Canada.

Voyage dans le temps en Alberta
Musée Royal Tyrrell de Paléontologie (Drumheller) Ouvert tous les jours du 15 mai au 30 septembre Possibilité de louer un audioguide en français (4 CAD) Compter environ 2 h de visite
Head Smashed-In Buffalo Jump (Fort MacLeod) Ouvert tous les jours Compter 1 h de visite
Nikka Yuko Garden (Lethbridge) Ouvert tous les jours Compter environ 45 minutes de visite
© photo principale : Alexandra Nicolas © photos article de haut en bas : Alexandra Nicolas